Prêt à décoller !
  • Guide pour le Japon
  • Enregistrer dans ma liste
  • ?
  • Partager sur Facebook
  • Tweet
Enregistrer le contenu que vous aimez dans votre liste

Enregistrer le contenu que vous aimez dans votre liste

Omotenashi Destination Thème À propos du Japon En pratique
  • Tradition
À PROPOS DU JAPON

Découvrez le Japon traditionnel

Tout voyage au Japon passe par la découverte personnelle des traditions anciennes. Fort heureusement, le Japon a parfaitement su conjuguer tradition et modernité, et les occasions de découvrir le Japon traditionnel sont nombreuses.

L'ikebana, l'origami et la calligraphie japonaise sont des arts très anciens qui ont tous un élément en commun : le washi, le papier traditionnel japonais fait à la main. Littéralement traduit par « papier japonais », le washi est fabriqué depuis plus de 1 000 ans et considéré comme l'un des plus beaux papiers au monde. Le statut de Patrimoine culturel immatériel lui a été accordé par l'UNESCO. Le washi est généralement fabriqué à partir de longues fibres naturelles de gampi, mitsumata et kozo (mûrier à papier) et est réputé pour sa résistance et sa souplesse par rapport aux autres papiers. Le washi dispose également d'une incroyable gamme de couleurs, de textures et de modèles. Ces qualités permettent d'utiliser le washi dans de nombreuses applications dépassant le cadre des arts, qu'il s'agisse de souvenirs de toutes sortes ou de paravents et portes coulissantes en papier qu'on trouve dans les bâtiments traditionnels japonais, en passant par les intérieurs occidentaux. Essayez de fabriquer du washi en prenant un cours à l'usine de production de papier ou dans l'un des nombreux musées à travers le Japon.

La cérémonie du thé, connue localement sous le nom de sado, l'esprit du thé, illustre parfaitement l'esthétique japonaise et permet de mieux comprendre les idéaux japonais d'équilibre, d'harmonie, de grâce et de bienséance. Fortement influencé par le bouddhisme zen, le sado est un rituel au cours duquel chaque mouvement, chaque élément, et même le temps qui passe, a un but précis. De nombreux temples (otera) à travers le Japon proposent la cérémonie du thé aux visiteurs. C'est une expérience unique à ne pas manquer. Et si lors d'une de vos visites des temples, vous vouliez vous essayer à la pratique de zazen ? Zazen se traduit littéralement par « méditation assise » ; il s'agit de la pratique consistant à suspendre son jugement et à se mettre en retrait par rapport aux mots, aux idées et images. Dans le bouddhisme Zen, la pratique du zazen permet de calmer le corps et l'esprit afin d'améliorer la concentration et d'atteindre l'illumination. De nombreux temples offrent la possibilité de pratiquer zazen.

Même dans les villes modernes à travers le Japon, il n'est pas rare de voir de véritables geisha ou leurs jeunes apprenties, connues sous le nom de maiko, se promener simplement dans la rue. Vous aurez d'autant plus de chances d'en rencontrer à Kyoto, où la profession persiste à ce jour. Geisha, dont l'écriture est composée des caractères « art » et « celle qui agit », se décrit comme une artiste de spectacle. Douées pour la danse, le chant et la musique classique japonaise, la conversation et même les jeux de salon, les geishas sont devenues les artistes de divertissement de l'élite. Certes onéreux, de nombreux ryoutei (restaurants de style japonais traditionnels) proposent une soirée riche en nourriture, boissons et divertissements avec une véritable geisha dans votre pièce privée agrémentée d'une natte.

  • ©SHOCHIKU

Le kabuki compte parmi les autres formes de divertissement traditionnel japonais encore pratiquées aujourd'hui comme elles l'étaient jadis. Composé des caractères correspondant à « chanter », « danser » et « compétence », le kabuki est un type de danse théâtrale célèbre pour ses costumes somptueux et ses mouvements difficiles. Assister à un kabuki prend toute une journée, mais vous pouvez profiter du spectacle sans avoir à passer une journée entière au théâtre. Tous les théâtres de kabuki proposent un billet hito makumi (acte unique), avec possibilité de louer un enregistrement expliquant la représentation en anglais.

Un moyen amusant de découvrir le Japon traditionnel est d'assister à un tournoi de sumo. Ces tournois, appelés basho en japonais, ont lieu tous les deux mois et débutent en janvier avec le tournoi de Tokyo. Puis en mars à Osaka, à Tokyo au mois de mai, en juillet à Aichi, en septembre à Tokyo et enfin en novembre à Fukuoka. Si les combats sont certes une expérience unique à ne pas manquer, le rituel est quant à lui véritablement inoubliable. En présentation, les lutteurs imposants paradent autour du tatami vêtus du keshou mawashi, vêtement semblable à un tablier couvrant le bas du corps. Pour les non-japonais, ces sumos incarnent l'élégance et la tradition alors qu'en fait, ils sont payés pour faire de la publicité pour les entreprises locales qui soutiennent les différents rishiki, ou lutteurs. Qu'ils gagnent ou qu'ils perdent, les lutteurs sumo ne doivent pas laisser transparaître leurs émotions. Les spectateurs, en revanche, crient et encouragent avec ferveur leur rikishi favori, allant même jusqu'à jeter leurs coussins « zabuton » après un combat disputé. Les tournois durent deux semaines et se terminent le dimanche. Plus la fin du tournoi se rapproche, plus il est difficile et exaltant d'obtenir des billets. Les combats de catégorie inférieure ont lieu le matin, donc si vous n'êtes pas un grand fan, assister à la dernière heure sera largement suffisant pour vivre pleinement l'expérience.

Rechercher

Recherche par mot-clé

Trier par saison

  • RECHERCHE D'ÉVÉNEMENTS
  • SUPER VIEW
  • YouTube
  • Voyage à Yokohama
  • Le Japon. Source intarissable de découverte.

Ticket module

Remarque importante

Tarifs des vols intérieurs et réservations pour le Japon

  • JAL Japan Explorer Pass Available Online!
  • oneworld YOKOSO/Visit TOHOKU Fare

Haut de page

Copyright © Japan Airlines. All rights reserved.

To Page top